Périnée et son rôle pour le plaisir féminin Les discussions portant sur le plaisir féminin se limitent souvent à la distinction, voir l’opposition entre le plaisir clitoridien et le plaisir vaginal. Par rapport à ce dernier, les sexologues expliquent que le plaisir vaginal vient de la dilatation du vagin et de la stimulation de ses zones érogènes, en particulier, du point G. Peu d’information est disponible sur le lien entre la tonicité du périnée et les sensations pendant les ébats sexuels. Pourtant, beaucoup de femmes constatent une diminution du plaisir après l’accouchement. Certaines témoignent que seules les premières pénétrations sont agréables mais rapidement leur vagin se dilate beaucoup trop et elles ont peu.